Aujourd'hui, je vous invite à une balade bordelaise, du côté de Saint-Jean / Belcier. Grâce à l'association L'Alternative Urbaine, vous voyagerez entre passé et futur dans ce quartier en pleine mutation. 

IMG_2344
La rue de Saïgon, entre passé et futur 

L'Alternative Urbaine : c'est quoi ?

L'Alternative Urbaine est une association qui associe le tourisme à des formes novatrices d'insertion socio-professionnelle. Elle organise régulièrement des balades urbaines pédestres, afin de valoriser le patrimoine de certains quartiers "populaires" de la métropole bordelaise (Sainte-Croix / Saint-Michel, Bacalan / Bassin à Flot, Buscaillet / Claveau et Saint-Jean / Belcier).

Les balades sont animées par des guides amateurs passionnés, des "éclaireurs urbains". Il s'agit de personnes qui se retrouvent éloignées de l'emploi pour différentes raisons. L'association leur propose de suivre une formation professionnelle de deux mois. Cette offre de tourisme alternatif est un réel tremplin vers l'emploi pour ces éclaireurs, leur permettant de multiplier les rencontres et développer leur réseau professionnel.

La balade Saint-Jean / Belcier

La visite commence rue Peyronnet. Nous découvrons le vestige d'un rempart érigé entre 1302 et 1327, fragment de la troisième enceinte de la ville de Bordeaux. Surprenant et improbable !

La balade pédestre se poursuit sur le quai de Paludate. Nous passons devant le Château Descas, édifice spectaculaire et mystérieux, siège historique des négociants en vin Descas. On en apprend un peu plus sur l'histoire de son propriétaire, Jean Descas, disparu en 1895. Tonnelier devenu riche négociant, il installa au Château Descas sa société et ses chais à vin en 1881. Un lieu idéal car très stratégique pour le transport du vin, juste à côté de la gare Saint-Jean. Le bâtiment fut, par la suite, successivement transformé en hôpital, refuge pour enfants abandonnés, cabaret et discothèque. Il est aujourd'hui fermé.

IMG_2298
Le Château Descas

Nous poursuivons la visite en découvrant un très bel endroit, Récupr’R. Le gérant nous explique qu'il s'agit d'un atelier participatif et solidaire, où chacun peut amener son vélo pour le réparer soi-même, en s'appuyant sur les conseils avisés de mécaniciens. Il y a également des permanences couture. Cette recyclerie, qui lutte pour la réduction des déchets, de par ses actions, favorise l'emploi. Elle donne accès à des outils et du matériel d'occasion. La condition ? Souscrire à une adhésion annuelle et s'impliquer dans l'association. En échangeant avec le gérant de Récupr'R, nous apprenons que dans les années 80, le quartier Saint-Jean / Belcier était un village, au sein duquel les habitants se connaissaient tous, les enfants jouaient dans les rues... Un temps aujourd'hui révolu.

IMG_2311
L'atelier participatif et solidaire Récupr’R

IMG_2316
Fresque des artistes Repaze, Landroïd / Projet « Hors Les Murs » du collectif Transfert

Au fil de la balade, on s'aperçoit que le quartier est en pleine mutation. J'ai vraiment du mal à le reconnaître. La boîte de nuit La Plage est toujours là. Elle résiste, face au nouveau quartier d'affaires Euratlantique, ses immeubles ultra modernes et ses projets toujours plus conséquents. Avec l'arrivée de la Ligne à Grande Vitesse (LGV Océane) qui permet de lier Bordeaux à Paris en deux heures, de nombreuses entreprises s'installent. Les anciens abattoirs ont disparu, remplacés par la Maison de l’Economie Créative et de la culture en Aquitaine (MECA) - pôle dédié à la création artistique -.

IMG_2321
Contraste saisissant entre un ancien bâtiment
et le site d'une construction moderne

IMG_2328
Un bâtiment abandonné bientôt détruit 

IMG_2330 
La Halle commerciale Boca

IMG_2339
Les nouveaux bureaux Euratlantique

Le contraste est tout aussi saisissant entre l'ancien quartier d'arrière gare à la fois ouvrier, résidenciel et le nouveau centre d'affaires. Quelques bâtiments anciens résistent encore, juxtaposés aux immeubles monumentaux, modernes. Il y a d'anciens chais, des maisons de négociants en vin. 

On s'enfonce dans les terres, on passe devant du street art, des logements délabrés. On traverse ensuite la place Ferdinand Buisson, qui ressemble à une place de village avec son église, ses écoles pour garçons et filles, son aire de jeux, ses jardins partagés. La gare de Bordeaux pointe le bout de son nez, splendide. Méconnaissable, transformée.

Grâce à L'Alternative Urbaine, plongez-vous dans les surprenantes ruelles du quartier Saint-Jean / Belcier. Vous n'allez pas le regretter, surtout que le quartier change à une vitesse folle !

IMG_2391
Street art de l'artiste Selor sur la devanture d'une ancienne boulangerie

IMG_2399

IMG_2415 

IMG_2413 
Les abords de la Gare Sain-Jean

L'Alternative Urbaine
52, rue Jules Guesde
33800 BORDEAUX
06 47 05 54 01
Site / Facebook

Balade de 2 heures à prix libre
Groupe limité à 10 personnes 
Inscription obligatoire : contact.bx@alternative-urbaine.com